L'Euphorie suite aux rumeurs d'une certaine élection du neveu de Deby comme chef de l'UFR, s'est aussi emparée de leurs amis français (AFP-RFI) pour détourner l'opinion de ses espoirs au Tchad.

Publié le par Waldar

Le neveu de Deby et l’effet francafrique

  Ca y est ! la machine de la francafrique repart des plus belles. Tout ce qu'elle attendait et souhaiterait voir aboutir, c'est la maîtrise des rouages d'une certaine rébellion. Celle là qui embête le régime de Idriss Deby. L'Euphorie suite aux rumeurs d'une certaine élection du neveu de Deby comme chef de l'UFR, s'est aussi emparée de leurs amis français (AFP-RFI) pour détourner l'opinion de ses espoirs au Tchad. Les coups de fils n'ont cessé de toner du maquis et d'ailleurs annonçant que Timan Erdimi est élu chef de la rébellion au Tchad. Ce qui parait de loin comme un soutien aux Erdimis, a en fait l'objet d'une odieuse résonance dans les oreilles des tchadiens épris de paix et liberté. Certains ont déjà manifesté leurs joies jusque dans les rangs du Palais rose. Ceux la même qui jouissent de leur jouissance nombriliste n'attendaient que cet instant pour jeter à la face du monde que les rebelles tchadiens ne pourront rien sans les transfuges de la GR d'hier. L'engrenage des Sarko est bien en marche.

 

Plus surprenant est le montage d'un article de AFP titré : Timan Erdimi élu président de lUFR. Psitt et plouf ! Mille milliards de mille sabords........... Qui aurait fait plaisir à l’ancien Dircab de Deby de cette manière ? En fait et jusqu'à preuve du contraire, il ne s'agit pas, à la lumière de ce qui se dit, d'élection d'un chef de l'UFR mais d'une désignation consensuelle par 8 personnes d'un chef. Entendu que l'idée d'élire un chef était d'emblée rejetée par les rebelles. Alors d'ou sort cette information confirmée par nos faiseurs d’opinion ? Et si oui il est question d'élire un chef, quelle serait l'élément propulseur d'un zaghawa comme Timan à une quelconque transition au Tchad ? Nouri jouerait-il une carte BET pour faire revenir Timan, ou bien, Soubiane, Adouma et About impressionnés par un quelconque jeu des soudanais pour sacrifier le grand Ouaddai géographique ? Chose qui est certain, le retour de Timan sur la scène politique serait perçu par beaucoup de tchadiens - sinon déjà - comme un aveu d'impuissance des hommes du maquis de l'Est. Pour dire vrai, de quoi est fait le RFC d’aujourd’hui ? Timan Erdimi a lui seul ne pourra jamais, jamais réunir une centaine d'hommes de terrain. Qu'on ne vienne pas nous endormir par l'attitude valorisante d'un chef de canton avec des goumiers autour. Ce dont il est question de nos jours dans beaucoup de milieux dits des résistants.

 

Le chef du RFC n'est pas l'homme des tchadiens et il le sait lui même. De tous les cadres et ceux qui aspirent à une mise au devant sur la scène, il doit paraître le seul avec un profil bas. Aucun geste victorieux sur les autres ne le rehausserait. Au contraire, les supputations de ses amis français n'ont eu qu'un effet néfaste pour son image.... étiquetée. Arriver à dévier les hommes politiques au consensus et leur faire avaler cette couleuvre, la potion magique est digne d'une machination françafriciane. Timan ne démontrerait pas le contraire. Mieux vaudrait rendre le tablier. Avant ou après.

 

Les politico militaires se disent bien maîtres du terrain mais ils doivent aussi comprendre qu'ils ne trompent personne. Une façon de dire que l'opinion sait depuis hier et aujourd'hui, qui fait quoi pour lutter contre Idriss Deby. Hommage à ceux qui ont soutenu une cause juste et constitutionnelle et malheurs ceux qui veulent se tailler une part ethnico politique au gâteau de demain. Que dire alors aux rescapés du clan qui ne songent qu’à sauver les meubles ?

 

En attendant la fin des palabres sur fond de conspiration, les hadjars ou montagnes restent encore dans leurs états et appellation de relief entre le Soudan et le Tchad, (Marfaine-Hadid-Amir...), les combattants dans le secret de la brousse.

 

 

Adam Abdallah Rakhis

damalio144@yahoo.com

Commenter cet article

Bahar Wadi 25/01/2009 16:25

Si c'est Timan qui est elu c pas là peine.Mieux que Deby reste à vie .J' arrete de soutenir la resistence ce jour . Meme si le Soudan l'impose , le Soudan n'a pas le destiné du Tchad. Et mes freres , la resistence a échoué dores et deja avec la mention assez mal.Je regrette le sort de nos freres qui se feront tués pour rien;

UFR 24/01/2009 19:24

allez sur tchadactuel...Khoullamalah vient de confirmer la nommination de Timane Erdimi en Tant que President de l'UFR