COMMENT LA SOCIETE CIVILE TCHADIENNE SOUTIENT LE DICTATEUR DEBY ?

Publié le par Waldar




par Mahamat Zene Cherif, President du
Forces de la Jeunesse pour le Changement/Union des jeunes de la Resistance (FJC/UJR)
 

Depuis l'émergence de la democratie en Afrique nous avons remarque une evolution dans la mentalite citoyenne.Ainsi, le peuple africain commence a s'organiser pour defendre ses droits de maniere objectif.l'Afrique connait depuis lors a cote des leaders politiques,des syndicalistes et defenseurs des droits humains.ces citoyens se sont organisés en association et coalition pour defendre la cause de la population.

 

Ce phenomene des Associations de defenses des droits de l'Homme a pris naissance au Tchad avec l'autorisation des libertes associatives.ainsi depuis les annees 90 jusqu'a nos jours ,nous avons la creation des plusieurs organisations des defenses de droits de la societe.au debut de regne du MPS et ses multiples crimes, la societe civile de l'epoque fait un veritable travail pour denoncer les crimes .c'est pendant, ces periodes que des defenseurs de droits de l'Homme sont menancer et voir assassinés.ainsi Me Behidi et bien d'autres ont ete assasinés par le regime.

Avec le processus democratique les association de la societe civile se sont multipliées,grace au soutien des ONG internationaux ,les ADH du tchad font quelques activites et denoncent les violations des droits humains.Ainsi l'Association tchadienne de Droits de l'Homme(ATDH),la Lique tchadienne(LTDH),l'Association pour la Promotion des Libertes Fodamentaux au tchad(APLFT) apparaisent sur la scene nationale a cote des syndicats, telque l'Union des Syndicats du Tchad(UST) pour defendre la cause de la population tchadienne.Au debut ces organisations font un travail remarquable,mais avec le temps la societe civile tchadienne devient un secteur lucratif pour ses leaders.

 

L'OR NOIR ET LA SOCIETE CIVILE:

 

Avec les demarches du regime pour l'exploitaion du petrole,certains hommes politiques telque Yorongar,et les ADH se sont opposés au projet que prone Deby auprés de la Banque Mondiale(BM).Deby le malin,pour reussir a convaincre  l'Institution Bancaire,a besoin d'un semblant de soutient de la part de la societe civile.en effet,le regime soutient quelques initiatives de mise sur pied des assciations de droits de l'homme.ainsi,la Cordination des Associations de la societe Civile pour la Defense des Droits de l'Homme(CASCIDHO) voit le jour grace a un congres organisé par plusieur millions de CFA.Le manque du serieux, de cette plate forme se justifie par le choix meme de son coordannateur Mahamat Digadimbaye homme du theatre, et Mme Dillah Lucienne  aussi membre du BE.CASCIDHO devient un veritable soutient du regime,ses membres occupent des fonctions dans l'appareil etatique.Ainsi son coordannateur devient Administrateur en Chef du 7e ardt.Son chargé de Relation exterieur devient conseiller du PM.Cette organisation, soutient le regime en toute circostance.Pendant les differents elections grace aux enveloppes du Gouvernement,ses membres deviennent des observateurs nationaux a la solde du MPS.En plus de cela,le regime Deby a copté un sois disant syndicat dirigé par un certains Brahim ben Seide.La Confederation Libre des Travailleurs du Tchad(CLTT) est creee pour affaiblir l'UST d'Assali.Son resposable Ben Seide aussi,  recompansé par le gouvernement.

 

Apres un partage inegal entre ses membres d'une somme de 50 millions de CFA remis par la Primature, la CASCIDHO se divise en deux.Djida Oumar son cordo adjoint cree a son tour le Reseau des ADH(RDHT) qui s'active aujaurdhui sur le cas du tchadien de Guantanamo.Ce reseau sert d'element agitateur du regime,il s'acharne sur Oumar Al Bechir.son SG est recompansé par Deby avec une place au College de survelleance des revenus petrolieres(CCRP)dirigé par Lamana Abdoulaye.

Nous avons aussi un regoupement fictif des ADH qui n'apparait que pendant les elections, la FACIT dirigé(M.Taha) par des veritables griots du regime.Abdramane Djanasbail est aussi membre de ce regroupement, soutenu par Moussa Facki.ses membres remplis bien les poches.Ces differents organisations avec casquette de la societe civile soutient le dictateur Deby dans ses crimes economiques.La France par l'intermediaire  de son ambassade, soutien ces groupements proche du pouvoir.

 

LA SOCIETE CIVILE "RADICALE" OU LA MANGEOCRATIE EN DOUCE?

Les premieres organisations de la societe auquelles je fais allusion,participe  d'une maniere indirect dans le systeme MPS.ainsi,les ADH (LTDH,ATPDH,AJAC,APLFT....)qui sont par le passé  des veritables espoirs  des tchadiens,trahisent leur cause a cause de manque de transparance interne a eux et aussi l'alternance de ses equipes dirigentes.Ainsi contrairement aux ADH pro-gouvernamentaux,ceux la sont clanique a l'instar des nos partis politiques,ces organisations depuis leur creation jusqu'a nos jours sont dirigeés par les personnes d'une meme region.ce qui est regretable encore,les leaders de ces ADH imite le dictateur Deby pour rester plus lontemps que possible a leurs places.Pour etre membre de ces ADH c'est simple, mais le bureau apparetient au region des ses fondateurs,Kemneloum Delphine,Massalbaye,Dobian Assingar ont regnés sans partage.Dobian laisse sa place, a Massalbaye qui sera ramplacé dans 10 ans, par le cousin du premier.Kemneloum Delphinegrace a son Commité de Paix et de Recincialiation Nationale, fait le tour du monde et se garnise de l'or et des villas au Sud de ndjamena.ces leaders de la societe civile boufent en douceur et a cause de leurs mauvaises fois,ils contribuent dans les souffrances de la population tchadienne.ce qui est le plus marant,leurs activites aussi sont claniques.Ainsi,s'il ya des conflits des grandes envergures dans le Nord et un   simple bagare dans le sud,ils denoncent le dernier.Pesonnelement j'ai remarqué,par exemple les conflits  éleveurs/agriculteurs de la zone de Moito et le probleme communautaire de Bebidja  ont eu lieu en meme temps en 2006,mais aucuns des ADH(radicaux)n'a fait echos du premier.Le second a ete l'objet d'intanse demarche des ADH.Ces organisatios sont responsable par  leur silence complice face aux crimes des proches du clan du regime.

 

D'un cote le CRAM-TCC qui s'active dans le domaine petroliere, recoit pas mal des pots de vin des compagnies petrolieres.

 

LES DEBUTANTS:

 

Depuis un certains temps,nous avons la naissance de Droits de l'Homme sans Frontiere de Tchouzebe et l'OTDH d'un certains Baradine.le premier est alligné derriere Zara Yacoub du Dja FM et les ADH(radicaux),le second revent de devenir millionaire grace a Gadhafi ou etre un grand du MPS.Ainsi,notre Baradine ses activites sont les crimes de Gadhafi dans le nord tchad.Il souhait des reparations a l'instar des victimes de l'UTA et l'Okerbie.Meme le Parlement des Enfants du Tchad est aussi politisé,ce cadre d'apprentissage de la democratie a pour maraine Hinda Deby depuis 2007.Comme les enfants recoivent des motos et cadeaux de la part du Premiere Dame,ils denoncent "l'Agression Soudanaise".

De l'autre cote nous avons les associations qui luttent contre le SIDA,ceux la aussi font des veritables bussiness grace au soutient des ONG.Ainsi,des individus comme Ahmat Gueme ,camerounais devenu tchadien grace au desordre MPS.ce Monsieur dirige la CONAJELUS,grace a ses detournements il a fait pas mal d'amis,Mahamat Hissein(ex SG du MPS) et le Depute Ndele l'ont aidé afin qu'il devienne le S.E  MPS  du 7e.Ce camerounais a pu counstruit pas mal des villas et mousques a Goulfé(cameroun),sa terre natale.d'un cote les responsables d'AMASOT et biens d'autres du domaine,gagnent l'argent facile du petrole tchadien.

 

Cela est la triste realite de la societe civile de notre pays, categorie auquel la Resistance (UFR) reclame sa participation au "Forum national''.

En plus de la dictature, du pillage des Itnos des ressources du pays, des agitatios nerveuses du clan au pouvoir, le peuple tchadien est victime de ces personnes.

 

Qu'as t-il fait le peuple?

Le peuple tchadien merite t-il ces gens la?

 

Espérons qu’avec l'UFR, les choses changent au Tchad! Amen

 

                          Mahamat Zene Cherif (membre UFDD)

                         

                         Secretaire Generale du CAMOJET

                                 camojet@gmail.com

Commenter cet article

Dillah Maxwell 02/04/2009 22:04

Bon mais je crois que ce jeune homme ne sais pas ce qu'il veut dire.Il oublie beaucoup de choses et je lui demanderai plutôt d'aller à l'école et de beaucoup lire. Quelle honte de dire qu'il prétend représenter la jeunesse tchadienne avec ce niveau de français médiocre.Même le plus petit fils de Delphine et groupe ne parlera ce Français forestier.

anonym 27/03/2009 15:46

Je suis du Sud mais je trouve que vous avez parfaitement raison.Votre analyse du point de vue analyse et théorie est pertinente lorsque ces chefs d'association s'en servent pour ce faire un nom et ensuite trahissent leurs propres convictions et personnes qu'ils et elles sont censées défendre.Mais ce que vous ne prenez pas en compte, c'est cette maladie endémique de rebellion des nordistes érigées en véritables universités.