Des avions français ont largué des balises fluorescentes pour localiser les positions de l’UFR et rendre plus précis les bombardements de l’aviation de Deby.

Publié le par Waldar

Les combats qui se déroulent depuis 48h ont fait des victimes de part et d’autre et c’est normal, c’est la guerre.

En attendant le bilan côté UFR, faisons un petit calcul : ce sont les sources diplomatiques qui ont affirmé que l’offensive des forces de l’UFR était de grande envergure et pouvait être chiffrée à 400 véhicules; vous mettez 10 personnes seulement par véhicule, cela fait 4.000 hommes, donc même si on prend en considération le bilan « farfelu » du gouvernement (plus de 150 morts), faites la différence et le constat est clair et net; la donne sur le terrain demeure inchangée et c’est le plus important, le potentiel militaire des forces de l’UFR est là, fort significatif.

La précipitation de la France à engager, sans attendre et sans respecter les usages diplomatiques, une initiative pour saisir le Conseil de sécurité et faire condamner le Soudan alors que ce n’est que ce matin que le ministre Faki rassemblera le corps diplomatique pour les informer de l’action du « Tchad » à l’ONU. Par son attitude, la France aura prouvé au monde entier que la souveraineté du Tchad est une chose bien virtuelle; autre constat de la mise sous tutelle du Tchad, c’est encore l’ambassadeur de France aux Nations Unies qui défend auprès des médias la position du régime de Deby (BBC).

La nouvelle vient de tomber : Double échec diplomatique de la colonie Tchad et du gouverneur français ; à l’UA et à l’ONU la résolution n’est pas passée.

Sur le plan militaire, les avions de Deby ont reçu et reçoivent l’aide des avions français qui ont largué au dessus des têtes des forces de l’UFR des balises fluorescentes afin de marquer les zones de bombardement. C’est ainsi que le véhicule du Comchef Adjoint Hamouda a été touché.


zoomTchad

Commenter cet article