Tchad:Mahamat Abdoulaye accusé de conversation téléphonique hors norme de systeme Debyen

Publié le par Waldar

 

Le Président du Mouvement pour la Paix et le Développement (MPDT), Mahamat Abdoulaye Mahamat, arrêté le 25 septembre dernier à son domicile par les les services de sécurité puis écroué à la Maison d’arrêt de N’Djamena, a été présenté au juge ce lundi, a appris APA mercredi de sources judiciaires. Il lui est reproché d’avoir eu une conversation téléphonique avec des leaders de la rébellion tchadienne.

Après avoir été entendu par le juge, Mahamat Abdoulaye a été reconduit à la maison d’arrêt de N’Djamena où il doit attendre une nouvelle comparution prévue pour le 2 novembre prochain.

Selon des sources proches du dossier, les services spéciaux tchadiens auraient intercepté une conversation entre ce leader d’un parti de la majorité présidentielle et des leaders de la rébellion.

D’autres sources indiquent plutôt que c’est un proche de M. Mahamat Abdoulaye qui l’a dénoncé auprès des services tchadiens qui l’ont arrêté ce 25 septembre.

Mahamat Abdoulaye Mahamat, juriste de formation, a été toujours considéré comme un fidèle allié du Président qui l’a nommé plusieurs fois ministre.

Alors que l’opposition a boycotté les élections présidentielles de 2006, Mahamat Abdoulaye Mahamat n’a pas hésité à se présenter à ces élections en accompagnant et en légitimant son allié Idriss Déby Itno.

Déjà en 1996, il était candidat aux présidentielles et a appelé à voter au second tour pour son allié Idriss Déby Itno.

Considéré comme un homme discret et courtois, cet homme était jusqu’à son arrestation conseiller chargé de missions auprès du Médiateur national.

APA - N’Djamena (Tchad)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article