Tchad: plus de 800 enfants-soldats démobilisés en trois ans

Publié le par Waldar

Tchad: plus de 800 enfants-soldats démobilisés en trois ans

Plus de 800 enfants-soldats qui combattaient à la fois avec les forces armées et des rébellions tchadiennes ont été démobilisés depuis 2007, indique le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) au Tchad dans un bulletin publié mardi.

voir_le_zoom : Photo du 2 novembre 2006 montrant des enfants-soldats de l'armée tchadienne, à Am Timan, dans le sud-est du paysPhoto du 2 novembre 2006 montrant des enfants-soldats de l'armée tchadienne, à Am Timan, dans le sud-est du pays

Plus de 800 enfants-soldats qui combattaient à la fois avec les forces armées et des rébellions tchadiennes ont été démobilisés depuis 2007, indique le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) au Tchad dans un bulletin publié mardi.

AFP/Archives - Sonia Rolley

Plus de 800 enfants-soldats qui combattaient à la fois avec les forces armées et des rébellions tchadiennes ont été démobilisés depuis 2007, indique le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) au Tchad dans un bulletin publié mardi.

"Au total, 805 retraits d'enfants sont enregistrés depuis 2007" au Tchad dans le cadre de "la démobilisation et la réinsertion des enfants associés aux forces et aux groupes armés", affirme Ocha dans ce bulletin reçu par l'AFP à Libreville.

L'opération est menée par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) qui "poursuit les efforts" et a pu sortir dix enfants du rang durant le premier trimestre de l'année 2010, selon la même source, qui ne précise pas leur âge, leurs régions d'origine, ni s'il s'agit de garçons et filles.

D'après ses chiffres, plus de la moitié des enfants (496) ont été démobilisés en 2007. D'autres ont suivi chaque année: "59 en 2008, 240 en 2009".

Parmi les démobilisés, "623 enfants ont regagné leurs familles, 162 attendent la stabilité sécuritaire et le rétablissement des liens familiaux dans les zones de retour", explique Ocha, citant l'Unicef.

Les autres "sont placés en vie autonome en groupe à N'Djamena", ajoute-t-il.

De même source, certains des ex-enfants soldats ont été formés "dans les domaines de la cuisine, de la maintenance des forages, de la mécanique automobile et de l'agriculture.

Le Tchad est régulièrement le théâtre d'affrontements entre forces gouvernementales et rebelles depuis son indépendance en 1960. Depuis 2007, les insurgés stationnés dans l'est du pays ou au Soudan voisin ont lancé plusieurs offensives, réussissant notamment à atteindre N'Djamena en février 2008.

Début avril, une délégation du gouvernement tchadien a rencontré des représentants de la rébellion pour entamer les premières négociations depuis 2007 entre les deux parties.

© 2010 AFP

Commenter cet article