Bilal Kadhafi libéré sous caution en Suisse

Publié le par Hamid Kelley

GENEVE (Reuters) - L'un des fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, inculpé en Suisse pour maltraitance envers des domestiques, a été libéré sous caution, a annoncé son avocat vendredi.

Motassim Bilal Kadhafi, qui se fait appeler Hannibal, a rejeté ces accusations, a dit l'avocat, Robert Assael.

Il avait été arrêté mardi dans un hôtel genevois dont le personnel, inquiet des bruits de disputes qui venaient de sa suite, avait alerté la police.

Son épouse Aline avait aussi été arrêtée mais, étant enceinte de neuf mois, avait été hospitalisée. Elle était venue en Suisse il y a deux semaines pour y accoucher dans une clinique privée.

Le couple a été libéré jeudi contre une caution de 500.000 francs suisses (309.000 euros) et devra comparaître à une prochaine audition, a ajouté l'avocat, Robert Assael.

"Il a été inculpé pour coups et blessures, séquestration d'un employé dans une suite d'hôtel et menaces verbales. Il considère qu'il s'agit de calomnies et rejette toutes ces accusations", a déclaré Assael à Reuters, ajoutant que le couple était libre de quitter le pays.

Selon l'avocat d'Aline Kadhafi, cité par l'agence de presse suisse ATS, son mari et elle ont quitté Genève et probablement aussi la Suisse.

Deux employés du couple, une Tunisienne et un Marocain, ont déposé plainte pour mauvais traitements, a ajouté l'avocat. Selon le défenseur des deux plaignants, ils ont été "séquestrés, battus, exploités et insultés".

La justice suisse prévoit une peine maximale de trois ans de détention pour ces faits. L'affaire pourrait se révéler embarrassante pour la Suisse, dont la Libye est le principal fournisseur d'énergie.

Le département fédéral des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire, mais la presse du pays a évoqué des pressions libyennes sur les autorités helvétiques.

Stephanie Nebehay, version française Gregory Schwartz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article