Moyen Chari et Mandoul, fief des coupeurs de route

Publié le par Hamid Kelley

cefod: Notre Temps constate que les régions du Moyen Chari et du Mandoul sont devenues depuis quelques années une zone d’intenses activités des coupeurs de route, communément appelés Zaraguina. Notre confrère souligne que ces derniers font de plus en plus de victimes, dont la dernière en date est Oumar Abdoul, secrétaire général du ministère des Mines entre Koumra et Sarh, le 19 août 2008. Citant le gouverneur du Mandoul, l’hebdo rapporte que ce réseau des coupeurs de route couvre la RCA, le Soudan, le Cameroun et le Tchad. Enfin, chute Notre Temps, trois des malfaiteurs arrêtés le 02 septembre dernier, avaient le téléphone portable du défunt Abdoul sur eux, mais les populations craignent qu’ils ne s’évadent encore comme ce fut le cas dans d’autres arrestations de malfrats.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article