Construction de la route Massaguet-Massakory ou bien des tombes

Publié le par Hamid Kelley

Construction de la route Massaguet-Massakory

presidence: Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a transformé le Tchad en un vaste chantier de progrès et du développement. Le lancement officiel des travaux de la construction de la route Massaguet-Massakory s’inscrit dans cette logique.

Longue de 72 kilomètres dont 4 kilomètres des voies urbaines, l’axe Massaguet-Massakory est une section du tronçon appelé communément route du contournement du Lac, incluse elle-même dans la route transsaharienne reliant 6 pays à savoir le Niger, le Nigeria, le Mali , l’Algérie, la Tunisie et le Tchad. Elle s’inscrit dans le sillage de l’intégration sous-régionale et régionale.

A cette occasion, le gouverneur Haroun Saleh a exprimé au Président de la République toute la reconnaissance des fils et filles de la région du Hadjer-Lamis pour ses actions en faveur du développement de leur terroir et partant du Tchad tout entier.

Cet axe, large de 7 mètres de chaussée revêtue en bicouche avec deux accotements de 1,5 mètre chacun, va faciliter grandement les échanges commerciaux. Ce cordon ombilical routier reliera désormais la capitale aux autres villes du Nord-Ouest du pays.

Environ 29 milliards de F CFA seront injectés pour la construction de cette route. Le financement est assuré à hauteur de 84% par l’Etat tchadien sur fonds pétrolier et à 16% par la Banque islamique de développement ( BID). C’est l’entreprise « The Arab Contractors » qui exécutera les travaux pendant une durée de deux ans.

En donnant le premier coup de pioche des travaux de bitumage de cette route, le Président de la République a déclaré que « malgré les difficultés de tous genres et la guerre imposée par l’extérieur, le Tchad applique son plan de développement ». Le Chef de l’Etat a annoncé le bitumage dans un proche avenir des tronçons Bokoro- Arboutchatak ; Arboutchatak-Bitkine-Mongo ; Mangalmé-Oumhadjer et Koumra-Sarh.

Selon le ministre des infrastructures Adoum Younousmi, d’ici à 2010, le Tchad dépassera le cap de plus de 2000 Km de routes entièrement bitumées. Il y a 5 ans, rappelle-t-il, ce linéaire n’était que de 300 km. Ce qui représentera une grande proportion dans la progression du réseau routier national à bitumer qui est de 6000 km.

Ces gros investissements dans les infrastructures témoignent de l’importance que le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO accorde au développement du Tchad, précise M Younousmi.

Le lancement des travaux de construction de la route Massaguet-Massakory intervient deux semaines seulement après les poses des premières pierres de construction de l’Université de N’Djaména à Toukra, de la toute première raffinerie du Tchad à Djarmaya et d’un hôtel de luxe 5 étoiles à N’Djaména.

Des actes concrets qui traduisent l’engagement du Président de la République IDRISS DEBY ITNO à mettre le Tchad sur le cap de la modernité.

Commenter cet article