Tchad-Soudan au menu l’Assemblée parlemantaire ACP-UE

Publié le par WALDARI WA AKHBAARA

Bruxelles, Belgique - Le Soudan et le Tchad figurent à l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée parlemantaire paritaire ACP-UE, qui s’ouvriront lundi prochain à Ljubljana, capitale de la Slovenie, pays qui asssure la présidence de l’Union européenne jusqu’au 30 juin 2008.

Les députés européens et leurs homologues des pays d'Afrique, du Pacifique et des Caraïbes auront à adopter des résolutions d’urgence sur la situation de tension prévalant entre le tchad et le Soudan qui s’accusent mutuellement de soutenir les groupes rebelles de part et d'autre de leurs frontières communes pour se déstabiliser.

L’accord de non agression signé jeudi à Dakar par les présidents Idris Déby et Omar El-Béchir, sera, à cet égard, bien acceuilli par les membres de l'Assemblée parlemantaire paritaire (APP).

L’autre grand sujet à l’ordre du jour de cette session de l’APP, concerne les Accords de partenariat économique (APE). On rappelle que l’Union africaine (UA) a adressé une lettre à l’Union européenne pour la reprise, sans délai, des négociations en vue de la conclusion d'accords pour le développement.

Faute d’avoir signé avant le 1er janvier 2008, les APE complets avec les pays ACP, l’Union européenne a conclu à la hate, avec des pays ou groupe de pays, des accords intérimaires de libre-échange compatibles avec les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Il s'agit, pour le cas de l'Afrique, des pays considérés comme à revenu intermédiare, comme le Cameroun, la Côte d'Ivoire et le Ghana.

Les pays ACP classés Pays les moins avancés (PMA) continueront, quant à eux, de bénéficier des préfeneces commerciales contenues dans l’Accord de Cotonou signé en 2000.

Les autres points portés à l’ordre du jour de cette session de l’APP, sont la sécurité alimantaire dans les pays ACP, ainsi que les conséquences sociales et environnementales des programmes d’ajustement structurel.
 
Bruxelles - 14/03/2008

Panapress

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article