Les circonstances de la mort de Pascal Marlinge (au Tchad) demeuraient obscures.

Publié le par Hamid K.

Pascal Marlinge sera autopsié 


Le parquet de Tulle a ouvert une enquête préliminaire pour assassinat après la plainte déposée par l'épouse de Pascal Marlinge,cet humanitaire français tué jeudi dans l'Est du Tchad, a indiqué lundi le procureur de la République Etienne Manteaux. Dans ce cadre, le parquet a diligenté une autopsie qui sera pratiquée mardi matin à l'institut médico-légal de Limoges.

«Combien de balles ont été tirées? A quelle distance? Ce sont autant d'éléments dont nous souhaitons disposer avant de démarrer les investigations», a déclaré le procureur, soulignant que les circonstances de la mort du Français qui travaillait pour l'association humanitaire Save The Children demeuraient obscures.

L'enquête a été confiée conjointement à la brigade de recherche de Tulle et à la section de recherche de la gendarmerie de Limoges.

Pascal Marlinge était domicilié à Seilhac (Corrèze), à une quinzaine de kilomètres au nord de Tulle. Agé de 49 ans, il a été tué jeudi par un groupe d'hommes armés alors qu'il se trouvait dans un convoi humanitaire, selon Save The Children. Son corps a été rapatrié en France dimanche.

 



Source : leparisien.fr

Publié dans Societe

Commenter cet article